Combien coûte un rendu 3D d'architecture ?

6 critères déterminent le prix d’une perspective 3D :

Les rendus 3D sont devenus de plus en plus populaires dans le secteur de l’immobilier, de l’architecture et de l’urbanisme. Le rôle de ces images de synthèse est :

  • d'analyser les volumes complexes et d’éviter d’hypothétiques erreurs.

  • d'obtenir la bonne sélection des revêtements extérieurs et intérieurs de la future construction.

  • de concrétiser l’aspect attrayant et fonctionnel d’un projet d’architecture ou d’urbanisme.

  • de déclencher la vente d’un bien immobilier auprès des futurs acquéreurs, investisseurs ou décisionnaires. 

On l’aura compris, l’emploi d’images 3D en architecture,  est indispensable pour connaître tous les aspects de l’architecture et augmente les chances de conclure le projet par la signature du client.

 

Cependant une question subsiste : combien coûte une perspective 3D extérieure et quels sont les critères qui déterminent son tarif ?

Je vais par conséquent, vous exposer ces 6 critères :

1- la complexité de l'architecture et du terrain

Il faut savoir que la conception 3D n’a aucune limite. D’une maison standard à une villa d’architecte, de l’immeuble cubique à l’immeuble courbé ou encore du terrain plat au terrain montagneux,  tout est modélisable, seul le temps de travail varie entre ces styles.

Il est essentiel de comprendre que la durée de la mission et le tarif sont étroitement liés, plus le projet est complexe plus la charge de travail est importante. Par exemple, une maison avec un aspect minimaliste sera moins couteuse qu’une villa avec une multitude d’ouvertures et de décrochés. Même chose, un terrain avec peu de relief représentera moins de temps de travail qu’un terrain au relief accentué.

2- la superficie d'un projet et son nombre de lots

Prenons l’exemple d’un programme immobilier. La charge de travail sera déterminée suivant le nombre de lots qui le composent et de la superficie moyenne par lot calculée. Même exemple, entre une maison et un lotissement d’une dizaine de résidences pavillonnaires, la quantité justifie une différence de prix entre ces deux cas. C’est pour cela, qu’il est important d’envoyer les plans à l’infographiste 3D chargé de créer la ou les perspectives 3D de votre projet afin d’obtenir un devis précis et adapté.

3- le nombre de vues 3D et le nombre de façades exposées

Ce n'est pas forcement le nombre de visuels 3D qui importe le plus, mais bien le nombre de façades que vous souhaitez illustrer. Au moment de votre demande de création de perspectives 3D en architecture, il est nécessaire d'estimer le nombre de vues et les façades que vous souhaitez voir sur vos perspectives 3D.

Prenons ce cube ci-dessous représentant un immeuble à 4 façades ?

1er cas: Si vous commandez deux perspectives 3D extérieures mettant en scène 2 vues rapprochées présentant sur chacune les 2 mêmes façades (a et b), le prix de la seconde 3D sera dégressif à la première.

2e cas: Si vous souhaitez un rendu 3D présentant les façades a et b et un second rendu présentant les façades c et d ; le prix des deux visuels sera plus élevé que dans le 1er cas.

Pourquoi? Car seulement 2 façades seront modélisées, texturées, et agencées pour le 1er cas, contrairement au l'autre cas qui double la charge de travail avec ses 4 façades. Donc pensez bien, à préciser les parties de votre projet immobilier que vous désirez mettre en 3D. C'est un avantage sur le prix si plusieurs visuels 3D sont nécessaires pour une même façade.

4- Le style de rendu 3D d'architecture

Il existe plusieurs styles de rendu 3D qui influent sur le tarif. Ces 4 styles sont classés du moins au plus élevé en temps et en budget. 

  • Le rendu « modeling » ; c’est le rendu en image de la maquette d’étude 3D du projet. Un revêtement lisse et blanc sur les surfaces opaques et un revêtement transparent pour les surfaces vitrées. Utilisé pour l’analyse de volumes complexes lors d’un avant projet.

  • Le rendu minimaliste est constitué de volumes simples, épurés avec très peu d’agencement extérieur et intérieur. Un travail sommaire sur les matériaux et l’environnement, le rendant accessible à tous budget lors des phases d’esquisses.

  • Le rendu promotionnel, c’est la perspective 3D extérieure où règne le propre, le neuf et le ciel bleu azur. Très demandé par les promoteurs immobiliers et constructeurs de maison individuelles à des fins publicitaires.

  • Le rendu « photo-réaliste » est très demandé lors des concours d’architecture. Son objectif est de créer la confusion entre la réalité et l'image 3D. Il nous amène a nous poser la question s'il s'agit d'une photo ou d'une 3D? Ce style de rendu 3D reste le plus fastidieux à la conception : il nécessite la mise en place de nombreux détails ainsi que la maitrise de puissants moteurs de rendu pour obtenir un effet hyper-réaliste. Compte tenu du travail qu'il représente, il s'agit du type de rendu le plus onéreux.

5- Mode jour ou mode nuit ?

Vous pouvez choisir de mettre en scène votre projet 3D dans un contexte de jour, ou à l’inverse, le plonger dans une ambiance nocturne. Si vous optez pour un mode jour, c’est une seule et puissante source lumineuse qui jouera le rôle du soleil. Orienter selon l’exposition réelle du projet ou selon un aspect technique et esthétique.

Pour le mode nuit, l’infographiste 3D doit établir plusieurs sources de lumière issues d’éléments d’éclairage positionnés stratégiquement pour sublimer les atouts du bâtiment. Le résultat est original mais augmente la charge de travail car chaque lumière s’accompagne de multiples réglages et de tests de rendu. En conclusion, le mode nuit apporte un réel intérêt graphique pour votre perspective 3D mais engendre un surcoût vis à vis du mode jour.

6- L'environnement de votre projet.

Un dernier sujet que je souhaiterais souligner c’est la création de l’environnement du projet. Il existe plusieurs techniques pour l’intégrer à la 3D.

  • Modéliser entièrement l’environnement en 3D (les arbres, la pelouse, les végétaux, les personnages, le ciel…). Cette technique reste la plus onéreuse, puisque l’infographiste devra disposer un à un les éléments dans l’espace 3D, mais essentielle si un film d’animation 3D est à prévoir avec le ou les visuels 3D.

  • Intégrer la 3D sur l’image d’un terrain immobilier existant : communément appelée l’insertion paysagère, employée dans les demandes de Permis de Construire et les dossiers d’Avant-Projet. Très utile pour mesurer l’impact visuel du projet dans son futur environnement.

  • Dernière méthode, la post-production : cela consiste à créer l’environnement a posteriori du rendu, sur un logiciel de photomontage. Méthode la plus économique, couramment utilisée dans la création de 3D extérieures.

Pour conclure : combien coûte une perspective 3D ?

Le prix d’une perspective 3D résulte donc de la sélection de ces différents critères d’évaluation.

Un rendu « standard » sera compris entre 250€ et 400€, un rendu « medium » entre 400€ et 750€ et un rendu « premium » à partir de 750€.

Si vous souhaitez faire évaluer le prix d’un rendu 3D, Le bureau des Perspectives 3D à mis à votre disposition un formulaire de demande de devis et nous nous engageons à vous répondre dans les plus brefs délais.

Si vous avez d'autres questions, nous vous invitons à visionner notre FAQ.

Pour retourner à la page d'accueil

Toutes nos prestations 3D en un clic...

3D extérieure

3D intérieure

360°

Plan 3D

Animation 3D

Bureau des Perspectives 3D

Créateur de visuels 3D en architecture

Geoffrey Hevin

Perspectiviste 3D & Gérant du Bureau des perspectives 3D

81 bis avenue de Grasse 06800 CAGNES SUR MER

Nous suivre :

  • Noir LinkedIn Icône
  • Facebook
  • Instagram

© 2012 / 2020 Tous droits réservés - FAQ - Mentions légales