Pourquoi faire appel au Bureau des Perspectives 3D ?

De nos jours, les illustrations 3D sont devenues incontournables pour la validation d’un projet, qu’il soit immobilier ou évènementiel. Elles permettent de se projeter concrètement dans l’environnement futur du projet ce qui constitue un argument marketing fort. L’accompagnement par le Bureau des Perspectives 3D dans vos projets favorisera le déclenchement de la vente ou la signature de vos projets de réaménagements en assurant à vos clients la faisabilité de leurs projets.

Le déroulement d'une mission dans la conception d'image 3D extérieure au Bureau des Perspectives 3D

Phase 1 : la modélisation                                                                                                             

Dans un premier temps, notre perspectiviste 3D doit modéliser le projet. La modélisation 3D est une maquette volumétrique créée sur le logiciel d’architecture performant ArchiCad à partir de plans d’architecture. La bonne exécution de cette étape est importante pour éviter toute anomalie de dimensionnement, de proportions et d’échelle du projet.

Phase 1 : Modélisation de la structure et de l'environnement

Phase 2 : la texture et la lumière

Dans un second temps, notre perspectiviste 3D importe sa modélisation dans un autre logiciel (Cinema 4D ou 3DSMax). Ce type de logiciel permet l’application des textures complexes et réalistes sur les surfaces modélisées. Cette manipulation est appelée le texturing : il permet a notre infographiste d’installer et d’orienter les sources de lumières artificielles et naturelles. Cette étape est suivie du lighting qui constitue les réglages de l’intensité et de température.

Phase 2 : Application des textures 

et réglages des sources de lumières

Phase 3 : le choix de l'angle de vue

Lorsque tous ces réglages sont établis, notre perspectiviste 3D devient le « photographe » de la maquette virtuelle. Son objectif est de trouver l’angle de vue idéal pour présenter cette maquette 3D en image. Comme un photographe, il règle le cadrage, la luminosité, l’angle focal. Il corrige aussi les verticales et choisit sa profondeur de champs. Notre perspectiviste 3D valide toujours à cette étape son angle de vue auprès du client afin d’éviter tout mal entendu.

Phase 3-1 : Positionnement de l'objectif (angle de vue) dans l'espace 3D

Phase 3-2 : Cadrage

Phase 3-2 : Cadrage

Phase 4 : le rendu

Quand le point de vue est validé, nous pouvons lancer le rendu 3D via notre moteur de rendu. Le moteur de rendu est un outil indispensable pour un professionnel de la 3D : il lui assure un réalisme de l’image, un gain de temps dans les previews et dans le calcul des rendus.

Le temps de rendu dépend de plusieurs facteurs :

  • La complexité du projet et des éléments implantés,

  • Les éléments lumineux (qui augmentent les rebonds lumineux),

  • L’anti-aliasing (qui évite le crénelage),

  • La résolution de l’image (480p, 720p, 1080p, 4k ou 8k).

Pour une très bonne qualité d’image, nous conseillons à nos clients de choisir une définition de 4k (soit 3840x2160 pixels). Cependant, cela augmente nettement le temps de calcul, d’où l’importance de validation antérieure du point de vue afin d’éviter une perte de temps à la fois à notre perspectiviste 3D mais surtout à nos clients.

Phase 4 : Rendu 3D en résolution 4K

Phase 5 : la post production

Une fois le rendu 3D terminé, notre dessinateur récupère l’image et commence la troisième étape. C’est le travail de l’image en post-production que nous effectuons sur Photoshop. L’objectif de cette dernière étape est de dynamiser, sublimer, corriger et composer la perspective 3D.

Cette étape commence par l’insertion d’un environnement végétal et urbain autour du rendu 3D ; passage obligé pour dynamiser et composer nos perspectives 3D. En effet, notre perspectiviste doit composer son image de variétés de plantes (arbres, arbustes, buisson) et d’éléments urbains (voitures, signalétique de l’infrastructure, marquages aux sols, bancs publics...). La bonne composition de l’image résulte dans la connaissance des diverses espèces d’arbres,  d’arbuste et d’arbrisseau, afin de varier les teintes de vert qui bordent le projet.

Phase 5-1 : Végétalisation de l'architecture et de son environnement.

Pour les éléments urbains, certains sont pertinents pour donner un effet de mouvement à la perspective, notamment le flux du trafic routier.

Enfin, c’est surtout l’insertion de personnages qui reste l’élément le plus dynamique et le plus vivant dans une composition d’image pour un projet 3D en architecture.

L’ensemble de ces ingrédients doit être réparti selon un code esthétique qui fonctionne grâce au savoir-faire et au sens graphique de notre perspectiviste 3D expérimenté.

Phase 5-2 : Mise en scène de personnages dynamiques et statiques.

Et voilà, votre perspective 3D extérieure est prête à valoriser votre projet immobilier auprès de futurs acquéreurs.

Pour plus' d'informations.

Contactez nous.

Bureau des Perspectives 3D

Créateur de visuels 3D en architecture

Geoffrey Hevin

Perspectiviste 3D & Gérant du Bureau des perspectives 3D

81 bis avenue de Grasse 06800 CAGNES SUR MER

Nous suivre :

  • Noir LinkedIn Icône
  • Facebook
  • Instagram

© 2012 / 2020 Tous droits réservés - FAQ - Mentions légales